top of page
Logo Les Ateliers de La Madeleine.png

La Résidence d'artistes

L'idée : Inviter chaque année des artistes de tous horizons dont nous aimons le travail à venir vivre et travailler sur un projet à La Madeleine Arles, le temps dont ils ont besoin ;

Encourager l'articulation des projets avec le territoire. Cela peut prendre des formes multiples : travail avec une matière première ou un savoir-faire local ; un projet qui s’appuie sur une histoire, une culture, une coutume, un écosystème, une communauté propre à la ville d'Arles et son environnement, ... ;

Créer des ponts avec les citoyens petits ou grands au travers de visites d'atelier, de workshops, etc.

 

Chaque année, Les Ateliers de La Madeleine invitent des artistes en résidence de création pour développer un projet mêlant art et artisanat d’art ancré sur le territoire arlésien et provençal. La résidence se termine par une exposition de restitution organisée dans un lieu référent du centre historique pour partager avec les professionnels comme le grand public les œuvres nées de la rencontre entre les artistes et le territoire.

29 mars au 6 avril 2024

Restitution de résidences Les Ateliers de la Madeleine & Fondation Thalie

Fondation Thalie – 34 rue de l'amphithéâtre - 13200 Arles

Vernissage jeudi 28 mars 18-21h

Nous vous invitons à la restitution des projets menés dans le cadre d'une résidence croisée entre Les Ateliers de la Madeleine et la Fondation Thalie. Les artistes invités à l'automne dernier sont  Elise Peroi, Alice Guittard & Mathilde Rouiller, et  Jeanne Tresvaux du Fraval. 

Elise était installée au pied des arènes à la Fondation Thalie tandis que Jeanne, Alice et Mathilde avaient investi Les Ateliers de la Madeleine. Chacune d'entre elles a su plonger dans l'histoire et la géographie de la région, tisser des liens entre des récits et des paysages, s'approprier, pour mieux les réinterpréter, les métiers, les architectures, les traditions, les végétaux et les minéraux. 

Les œuvres présentées sont le fruit de rencontres privilégiées avec une communauté d'artisanes et d'artisans de la région qui s'est engagée généreusement dans ce travail à plusieurs mains. 

Les Ateliers de la Madeleine et la  Fondation Thalie sont très heureux de partager avec vous cette récolte de printemps et de vous présenter ces œuvres inédites inspirées du territoire arlésien et provençal, fruit d'un travail de recherche à la fois personnel et collectif.

Compo Photos 4 artistes_1920x734.jpg

Automne-Hiver 2023/2024

Résidence de création Art & Métier d'art ancrée dans le territoire arlésien et provençal

Les Ateliers de La Madeleine se réjouissent d’accueillir en résidence :

Post_Lauréats Projet Automne 2023_ALICE&MATHILDE_1.jpg

« Au printemps tu manges l'automne »

Lors de leur résidence à la Madeleine, Alice Guittard et Mathilde Rouiller envisagent la rencontre de leurs deux pratiques autour d’une installation-performance. Elles y inventent les gestes culinaires qui façonnent des espaces où se mélangent les différentes temporalités, les temps du vivant et du minéral. Élaborée à l’automne 2023, la sculpture hibernera tout l’Hiver à La Madeleine afin d’être activée au Printemps 2024.

Jeanne Tresvaux du Fraval

« Un étalage ordinaire »

A partir de différentes archives, Jeanne va élaborer un inventaire des objets de métiers de la région arlésienne. Le projet étant de réfléchir à un dispositif d’étalage, une collection de pièces qui permet de présenter, organiser et ranger. Un équipements à l’image d’un kit de marchand qui s’ouvre et se déploie dans l’espace. L’ensemble des pièces sera réalisé avec des savoir-faire et matériaux locaux.

En collaboration avec Florence Inoué, Brun de Vian Tiran, la Ciergerie Des Premontrés, Via Lignum

Alice Guittard & Mathilde Rouiller

JTdF 1.heic

Les artistes ont été sélectionnées, à l’issue d’un appel à projet, par un comité de sélection composé de

Nathalie Guiot – Fondatrice et Présidente de la Fondation Thalie, auteure, éditrice et curatrice ;

Guillaume Mansart – Responsable de Documents d’Artistes PACA et critique indépendant ;

Véronique Pieyre de Mandiarges – Membre du Bureau de Portes ouvertes sur l’Art et des Amis des Beaux-Arts de Paris ;

Clément Postec – Conseiller arts visuels aux Ateliers Médicis.

Une résidence pensée en complicité avec la Fondation Thalie à Arles qui accueillera l’exposition de restitution de résidence.

 

Une résidence rendue possible grâce au précieux soutien de :

ALM_FEVA_3_RGB2400_Black.jpg

Juillet-Août 2023

Exposition "NATURE KNOWS" - Rune Guneriussen

en collaboration avec la galerie Melanie Rio

galerie-melanierio-20181115183626.png

A l’occasion des Rencontres d’Arles, Les Ateliers de La Madeleine Arles et la galerie Melanie Rio Fluency s’associent pour présenter le dernier travail du photographe norvégien Rune Guneriussen.
Centré sur sa relation à la nature et sur les effets du changement climatique qu’il a pu constater en vingt ans de pratique, son dernier projet associe la création de sculptures en bois récupéré et l’utilisation de la lumière. La photographie à la chambre grand format est le seul témoin de ses installations éphémères.

Exposition ouverte tout l’été sur rdv.

Journée d’ouverture et déjeuner sur l’herbe le mercredi 5 juillet 2023 de 11h à 19h.

10 au 24 Décembre 2022

Galerie L’Interstice – 45, rue du 4-septembre, Arles

Galerie Regala – 12, place de la Cour, Arles

A l’issue du programme de résidence de Georgina Maxim et Clémence Vazard, Les Ateliers de La Madeleine sont invités par la Galerie Regala et L’Interstice à présenter les œuvres réalisées au cours de la résidence. Est alors pensée une double exposition simultanée dans les deux galeries afin de présenter les artistes et le programme des Ateliers de La Madeleine aux Arlésiennes et Arlésiens, en venant vers eux, de l’autre côté du Rhône, s’inscrivant pour deux semaines au centre de la ville.

REGALA_25 2.JPG
EchoMakoo_Visuel seul avec texte.jpg

Texte de l’exposition

Cela fait deux mois que Clémence Vazard et Georgina Maxim se sont rencontrées, et qu’elles travaillent en regard, chacune dans leur studio aux Ateliers de La Madeleine, l’une en face de l’autre avec un intérêt et une attention bienveillante à leurs œuvres respectives. De la même génération mais originaires de pays, de cultures, de langues, de traditions différentes, nourries d’influences variées, elles ont progressivement l’une et l’autre donné une place centrale au textile comme liant et trame de narration des histoires qu’elles écrivent dans leurs œuvres. Des histoires de femmes, souvent, nourries des récits intimes et des énergies personnelles qu’elles savent écouter, capter et transformer pour les restituer avec d’autant plus de puissance, et d’écho.

Écho. Makoo en shona, la langue maternelle de Georgina Maxim. Un mot qui sonne comme une évidence en présentant le travail de ces deux artistes qui font résonner l’écho des histoires passées en les ancrant dans le présent ; qui créent des échos entre des histoires variées qui viennent s’entremêler dans les fils de leurs œuvres, syncrétismes de récits personnels et de traditions culturelles voire cultuelles ; écho de leurs pratiques et de leurs univers artistiques qui tout en étant profondément singuliers et différents, résonnent l’un avec l’autre de façon naturelle et évidente.

Écho enfin d’une même exposition commune dans deux lieux, l’un répondant à l’autre, et inversement, dans un va-et-vient fluide entre les deux espaces, ne faisant ainsi qu’augmenter cette sensation de dialogue permanent entre deux artistes, qu’a priori, rien ne liait.

IMG_5044.JPG
IMG_1156 copie.JPG
REGALA_2.JPG
REGALA_4 2.JPG
IMG_0145.HEIC
IMG_1135 copie.JPG
IMG_4971.heic

Double exposition de restitution des oeuvres

de Georgina Maxim & Clémence Vazard

"ÉCHO-MAKOO"

Octobre - Novembre 2022

Les Ateliers de La Madeleine organisent des petits-déjeuners & visites des ateliers d’artistes ouverts à toutes et tous.

IMG_4444.heic
2cb70eb6-1153-4891-a368-3d5ae913ef67.JPG
IMG_3828.heic
IMG_3959.heic
IMG_3835.heic

« ATELIERS OUVERTS »

Octobre - Décembre 2022

Les Ateliers de La Madeleine ont invité deux artistes en résidence, Georgina Maxim (artiste textile – Zimbabwé)

et Clémence Vazard (artiste pluridisciplinaire – France) entre les mois d’octobre et décembre 2022.

Le principe de la résidence : développer un projet en lien avec le territoire arlésien & provençal - cela pouvant prendre diverses formes : travail avec une matière première ou un savoir-faire local ; un projet qui s’appuie sur une histoire, une culture, une coutume, un écosystème, une communauté propre à la ville d'Arles et son environnement, ... ;

Georgina Maxim

Pour sa résidence aux Ateliers de La Madeleine, l’artiste s’intéresse aux savoir-faire de la région et plus spécifiquement au costume de l’Arlésienne, aux tissus provençaux authentiques et à la laine Mérinos d’Arles.

Puisant ses matières premières notamment entre les dons de vêtements et d’accessoires d’habitantes d’Arles, les trouvailles chez Emmaüs, la Ressourcerie et les friperies d’Arles, et les merveilles du Café Couture, Georgina Maxim vient, aux travers de ses compositions, tisser entre elles des histoires ancrées et reliées par un même territoire.

 

La résidence de Georgina Maxim aux Ateliers de La Madeleine a été soutenue, au-delà des Ateliers de La Madeleine, par l’Ambassade de France au Zimbabwé et la galerie 31Project.

Site de l'artiste : https://www.31project.com/georgina-maxim

IMG_3829 2.heic
IMG_9988.HEIC
F98E6778-0ADA-4FD8-9ECC-80041A1FC276.JPG

Clémence Vazard

Pour sa résidence aux Ateliers de La Madeleine, Clémence Vazard s’est concentrée à la fois sur le savoir-faire textile local, et sur la légende entourant Sainte Sara, la patronne des Gitans, vénérée par l’ensemble de la communauté gitane deux fois par an aux Saintes-Maries-de-la-Mer.

 

Elle a ainsi développé une composition artistique en trois volets où l’artiste déplie et déploie l’histoire intime d’Esmeralda, gitane camarguaise référente au sein de sa communauté, et l’érige en une icône, écho à Sara. Partant de la documentation de sa rencontre avec son sujet dans sa plus sincère vérité, Vazard procède progressivement à un basculement. Celui du réel vers le fantasmé, où la narratrice et la Sainte dévouée ne font plus qu’une. Celui de l’image à l’objet artisanal où la photo portrait rejoint le rang des icônes religieuses, où les tissus et accessoires chargent de leurs énergies et de leur vécu cette figure féminine historique aussi complexe que fascinante dont le mythe ne perdure que par la transmission orale de ses fidèles sujets. Comme les statuettes et bibelots à l’effigie de Sainte Sara dont Esmeralda aime s’entourer, Vazard décline sa nouvelle icône profane en une série de reliques contemporaines autant inspirées du folklore populaire, de l’artisanat provençal, que des précieux paperoles médiévaux.

Au travers de sa proposition, Vazard opère un syncrétisme qui nous invite à dépasser toutes les formes de représentations, féminines, spirituelles et matérielles, pour écrire d’une autre façon une histoire de femme.s aussi individuelle qu’universelle.

Site de l'artiste : https://clemencevazard.com/about/

IMG_4367.heic
6419d2c9-7c33-4dd6-8b58-a6d9c5e9bbf3.JPG
IMG_3139.heic
IMG_4743.heic
IMG_4441.heic
4e3ec0e9-3c45-4569-8cd8-bf12ba4d9eaf.JPG
5a51b432-0a26-49d1-b250-5afb4b2d09db.JPG

Résidence de production en lien avec le territoire arlésien & provençal

Évènement VOYAGE EN INN.ATTENDUE

Dans le cadre du Festival ÉTÉ.S INDIENS

Une collaboration avec L’inn.attendue et la galerie Belle.Beau.Arles

Les Ateliers de La Madeleine ont co-programmé l’événement Voyage en inn.attendue  avec la structure L’Inn.Attendue et la galerie Beau.Belle.Arles dans le cadre du festival Etés Indiens 2022.

 

Le projet : Une nuit de résidence artistique et culinaire entre Arles et Lunas (Hérault).

 

Pour cet événement qui a réuni une vingtaine de convives pendant plus de 12 heures, Les Ateliers de La Madeleine ont invité l’artiste Clémence Vazard à proposer une performance et une exposition in situ.

a1d63887-f4a3-48c9-a121-c17cbda96d9c.jpeg
3372cd55-6c07-4c1f-9d10-eb66a6f58296.jpeg
IMG_2912.heic
WhatsApp Image 2022-09-10 at 15.12.44.jpeg

30 Septembre 2022

Septembre 2022

Les Ateliers de La Madeleine ont accueilli en résidence l’artiste taiwannaise Charwei Tsai pour une durée de résidence d’une période de deux semaines en septembre 2022.

L’artiste a travaillé sur plusieurs œuvres destinées à être présentées dans le cadre d’expositions et foires internationales au cours de l’année suivante.

Site de l'artiste : http://charwei.com/

86166b49-8850-44c5-bc13-d17a347ff4e9.jpg
49E786E8-A390-450C-99C4-B587B7BFE937.jpeg
IMG_2351.jpeg

Charwei Tsai - Résidence de production

Juillet 2022

Exposition-Evènement "Déjeuner sur l'herbe avec Délices du Temps"

avec Maya Inès Touam

À l'occasion de la semaine d'ouverture des Rencontres de la Photographie d'Arles, et en écho à l'exposition

« Photographier depuis le souffle » - Prix Découverte Louis Roederer 2022 présentée à l’Église des Frères Prêcheurs,

Les Ateliers de La Madeleine ont organisé un événement d’une journée le 6 juillet 22 autour d’une sélection d’œuvres

de l’artiste photographe Maya Inès Touam.

Le buffet, créé par la cheffe arlésienne Anastasia Finders, était en lui-même une ode au retable de l’artiste « Délices du Temps ».

Site de l'artiste : https://mayainestouam.com/

DEJEUNER_Gwénolé Le Gal-28.jpg

Crédit photos @ Gwénolé Le Gal

Début de l'aventure

bottom of page